Le bonheur d’être un agent de bureau

Il occupe le même bureau depuis vingt trois ans. le tableau représentant l’Amphithéâtre d’EL Jem, accroché devant lui entre la fenêtre e l’armoire, n’a pas changé de place. La table garde toujours l’éclat de son vernis grâce à la qualité de son bois. Seule la chaise a dû être changée deux fois en raison des mouvements continuels qu’elle subit. Khémaies n’était pas insensible à cette pérennité des choses et à la sérénité inaltérable de son univers.

Cependant un mélange singulier de sobriété et de frustration semblait l’animer. Alors que tout en lui résistait aux vicissitudes du temps, là-bas, de l’autre côté de la ville, dans l’espace que laisse voir la fenêtre de son bureau, des maisons et des immeubles émergent de la terre, des arbres et des lumières longent un réseau complexe de routes.  Une ville entièrement nouvelle se construisait sous ses yeux.

Le petit fonctionnaire qu’il est ne peut prétendre y habiter. sa famille nombreuse, son salaire modeste, ses petites habitudes ont eu raison de toute sa volonté de quitter la vieille maison de ses parents qu’il partage depuis toujours avec son frère cadet, marié lui aussi et père de trois enfants.

Tant pis si le nouveau monde est inaccessible à Khémaies. L’ancien lui prodigue la douceur de ses charmes : un narguilé à prix raisonnable tous les samedis après-midi au café d’Am K et des discussions chaleureuses sous le feu du réverbère, à l’angle de l’Impasse Lil (la nuit) avec les gars du quartier. Puis, Khémaies aime les grands rêves des enfants qui refusent de grandir, par crainte de perdre l’insouciance de l’enfance.

 

 

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Récits

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s